Focus on Interview d'expert // Le déploiement digital

  • Image

Le déploiement d'un réseau digital

5 questions à un expert pour mieux comprendre le déploiement d'un réseau digital

1)      Pouvez-vous rapidement vous présenter ?

Olivier, Directeur de Projet

Cela fait maintenant plus de 15ans que je travaille dans l’Affichage Dynamique. Au départ j’ai commencé en tant qu’autodidacte (technicien informatique) et au cours des expériences rencontrées, j’ai gravi peu à peu les échelons de la hiérarchie jusqu’au rôle de responsable informatique dans une entreprise chargée de développer une solution d’affichage dynamique, puis j’ai rejoint TMM où j’ai eu l’opportunité de choisir entre l’informatique et la gestion de projet.

Grâce à mes expériences passées, j’ai trouvé plus judicieux de me tourner vers la gestion de projet où je pouvais apporter une réelle expertise. L’équipe du pôle projet s’est depuis étoffée et je gère désormais le management de l’équipe en occupant depuis 2 ans la fonction de Responsable de Service.

2)      Quels sont les 3 FCS pour garantir la réussite d’un déploiement digital ?

1)      La maitrise de ce que l’on doit mettre en œuvre. Autrement dit, la capacité en interne à pouvoir transformer le besoin client en un projet réussi. Pour cela, il faut pouvoir maitriser deux aspects essentiels : l’aspect technique et le relationnel.

2)      La relation client. Il s’agit d’un point essentiel, trop souvent passé sous silence. Pour moi, on ne peut pas réussir un beau projet sans une vraie relation client sinon cela devient vite difficile. En fonction des contraintes liées au projet (financières, respect délais etc.) le relationnel tient un rôle capital.

On sent une vraie différence lorsqu’on prend le temps de dialoguer avec le client, d’échanger et de construire une véritable relation de confiance.

3)      Le 3ème FCS est pour moi d’avoir une vision globale du projet afin de pouvoir comprendre les tenants et aboutissants de chaque métier mobilisé, les aider à travailler ensemble mais aussi mieux appréhender les problématiques rencontrées afin de pouvoir apporter des solutions à chaque étape.

Bien souvent, lors d’un déploiement digital, plusieurs corps de métier sont mobilisés, plusieurs compétences avec des contraintes qui leurs sont propres. Avec différents intervenants (issus d’une même entreprise ou lorsque plusieurs sociétés doivent collaborer), il est capital d’avoir une appréhension du projet dans son ensemble.

3)      Quelle est la complexité majeure lors d’un déploiement de masse ?

Lors d’un déploiement de masse, on rencontre principalement 2 cas de figure :

 1/ Une gestion de projet centralisée : le siège demande un concept et le déploie sur l’ensemble des sites de manière standardisée. Dans cette première approche, la complexité réside dans le fait d’adapter une même demande (mêmes produits, même concept etc.) à différents lieux/entités.

La complexité est multipliée par le volume : préparation, logistique, investissement des équipes, suivi, méthodes etc.

2/ Une gestion de projet décentralisée : ici, le client final n’est pas le siège, mais chacune des entités. Elles sont autonomes, libres et indépendantes et cela complexifie le déploiement.

On a autant d’interlocuteurs que de sites et la difficulté est de mutualiser l’information afin d’avoir une communication unifiée pour chacun (trouver le bon contact, obtenir les coordonnées, effectuer des relances individuelles etc.). Cette complexité se répercute dans toutes les phases du projet, si le matériel est spécifique à un site, si le contenu est propre à l’entité… Les besoins sont différents d’un site à l’autre et cela induit un challenge supplémentaire.

Pour résumer, la complexité arrive lorsque l’expression du besoin n’est pas unifiée sur le déploiement.

 

4)      Et pour un déploiement spécifique (ex : flagship) ?

Souvent il y a des contraintes de temps : inauguration, date d’ouverture, POC… En fonction du besoin du client, il peut y avoir des contenus spécifiques, du mobilier sur-mesure etc. La difficulté majeure réside dans le fait de réussir à tout mettre en œuvre avec les différents corps de métiers dans le temps imparti (et bien souvent limité) car pour un déploiement spécifique, tout est créé sur mesure.

Un déploiement spécifique est par définition un projet unique.

Pour faciliter la mise en œuvre d’un projet, il est plus simple de standardiser : on a ainsi la certitude de dégager du profit car la société peut avoir une meilleure maitrise des coûts et une vision globale de l’ensemble du projet ; alors qu’un projet spécifique est souvent innovant, avec des particularités matérielles, ou un développement sur-mesure par exemple. Et dès lors, nous entrons en territoire « inconnu », même si les risques sont calculés et que les grandes phases du projet sont relativement similaires à un déploiement de masse.

5)      Avez-vous un conseil à donner aux entreprises souhaitant se digitaliser ?

Il est essentiel d’avoir une maîtrise d’œuvre (MOE). Un facteur clé de succès pour le client est d’avoir un interlocuteur qui porte le projet et surtout qui le comprend dans son ensemble.La personne en charge de la maîtrise d’œuvre doit pouvoir transformer l’expression du besoin initiale en réalisation concrète sous la direction du donneur d’ordre (MOA).Sans maitrise d’œuvre, un projet n’a pas de leadership et cela devient compliqué de coordonner tous les intervenants. 

Nous disions plus haut qu’il y a certains FCS nécessaires à une entreprise pour réussir un déploiement digital, côté client il y a le même pendant : il est également nécessaire d’avoir un interlocuteur dédié, une personne pour instaurer une relation mais aussi avoir une vision globale avec tous les tenants et aboutissants. Il faut que cette personne connaisse son sujet et soi en même temps capable de déléguer lorsque cela est nécessaire.

Dans un projet global qui met en jeu des entités différentes, la coordination doit se faire de préférence côté client (sauf exception) afin d’encadrer les champs d’action des différents prestataires pour travailler en bonne intelligence et que chaque étape du projet se passe au mieux.

More of focus